Semaine de Rhumatologie Aix Les Bains

Congrès national de rhumatologie

Mercredi 28 mars - Après-Midi


 
Résumé des interventions au congrès

 du Mercredi 28 Mars 2012 Après-midi

14h30 - Intérêt des dosages de l’infliximab et des anticorps anti-infliximab au cours de la Polyarthrite Rhumatoïde et de la Spondylarthrite Ankylosante

Thomas T, Marotte H, Pallot-Brades B, Paul S, Rinaudo M, Denarie D, Constant E, CHU Saint-Etienne

– Globalement 2/3 des patients atteints de polyarthrite rhumatoïde (PR) ou de spondylarthrite ankylosante (SA)répondent aux anti-TNFα
– Nous manquons de facteurs prédictifs de la réponse aux anti-TNFα
– L’intérêt d’un monitoring du dosage de l’infliximab (IFX) et des anticorps anti-infliximab (ATI) est en discussion

  Pour visionner ou enregistrer le fichier pdf

14h45 - OBSERVATOIRE CHAMPAGNE ARDENNE DES PATIENTS SOUS TOCILIZUMAB : 3 ANS DE PRESCRIPTION

 S. CADART, J.L. PENNAFORTE, S. DUHAMEL, A. LOMBARD, OMOURI, O. RICHARD, J.P ESCHARD

 

Cette étude inclut tous les patients qui ont reçu au moins une perfusion de tocilizumab entre janvier 2009 et décembre 2011, soit une période de 3 ans, au CHU de Reims (rhumatologie et médecine Interne) et dans les hôpitaux périphériques de Charleville –Mezières, Epernay, Romilly sur Seine et Troyes. Cette étude ne comporte aucun critère d’exclusion. 
Pour lire la suite au format HTML Pour visionner ou enregistrer le fichier pdf

 15h00 - Inhibition du RANK Ligand dans l’ostéoporose post-ménopausique : Où en sommes-nous?
Dr Corinne BERNASCONI Médecin régional AMGEN - France
Pour visionner ou enregistrer le fichier pdf

 15h10 - INTERET DU MYELOGRAMME EN PRATIQUE RHUMATOLOGIQUE 

ETUDE MONOCENTRIQUE RETROSPECTIVE AU CHU DE DIJON

LOCTIN Amélie

OBJECTIF DE L’ÉTUDE

- Évaluer la pertinence (indications vs résultats) des myélogrammes et BOM réalisés chez les patients hospitalisés dans le service de rhumatologie
- Évaluer les pratiques professionnelles au sein d’une spécialité médicale pour cibler les bonnes indications

 

Pour visionner ou enregistrer le fichier pdf

  15h25 - UN PEU DE P.U.B.S : A PROPOS D’UN CAS DU SYNDROME DES URINES VIOLETTES.
Sébastien Bailleul, Anne Sudre, Robert Juvin, Philippe Gaudin. Clinique Universitaire de Rhumatologie, CHU Hôpital Sud. 38434 Echirolles cedex

OBSERVATION :
Une patiente de 82 ans est hospitalisée pour soins de confort terminaux dans les suites d’un AVC hémorragique massif.

Pour lire la suite au format HTML Pour visionner ou enregistrer le fichier Pdf

  15h40 - TALALGIES AIGUËS LIÉES À UN DÉPÔT D'APATITE À L'INSERTION DU FASCIA PLANTAIRE
D. Van Linthoudt (1) (2, J.-C. Gerster (2)
(1) Service de Rhumatologie, Département de Médecine, Hôpital neuchâtelois, La Chaux-de-Fonds et,  (2) Service de Rhumatologie, Département de l'Appareil Locomoteur, Centre Hospitalier Universitaire Vaudois, Lausanne (Suisse)

INTRODUCTION
Les talalgies plantaires constituent un motif fréquent de consultation. Elles sont communément d'origine osseuse, neurologique ou liées à une pathologie du fascia plantaire. Cette dernière peut être secondaire à une surcharge mécanique, un rhumatisme inflammatoire de type spondylo-arthropathie, une affection métabolique ou à des dépôts de microcristaux calciques. Si des dépôts de pyrophosphate de calcium (PPCA) ont été décrits à l'origine d'épisodes inflammatoires aigus, ceux d'apatite (AP), également appelés calcium phosphate basique, sont généralement peu symptomatiques. Cette observation concerne une femme qui a développé une crise inflammatoire aiguë à la face inférieure du calcanéum liée à des cristaux d'apatite.

Pour lire la suite au format HTML Pour visionner ou enregistrer le fichier pdf

  15h55 - Spondylodiscites infectieuses non tuberculeuses : Evolution de la prise en charge disgnostique entre 1980 et 2010 : à propos de 446 observations
 E Minichiello , C Eloy, X Deprez, B Cortet , RM Flipo Service de Rhumatologie du CHRU de Lille
Intérêts et objectifs

- Emission par la SPILF de nouvelles recommandations en 2007 pour la prise en charge diagnostique et thérapeutique
- Dernière étude observationnelle réalisée par le Docteur X Deprez dans le Service de Rhumatologie du CHRU de Lille: entre 1980 et 1990
- Évaluer l’évolution épidémiologique, clinique, biologique et bactériologique des spondylodiscites non tuberculeuses par comparaison des populations hospitalisées dans le service de Rhumatologie du CHRU de Lille de 2001 à 2010 avec le recueil 1980-1990
- Etudier l’épidémiologie microbiologique

Pour visionner ou enregistrer le fichier pdf

 16h10 L'INJECTION DE CELLULES SOUCHES PEUT-ELLE AIDER A LA REPARATION DE LA COIFFE DES ROTATEURS
Ph. HERNIGOU, P. DUFFIET, R. JALIL, Hôpital Henri Mondor – 94010 CRETEIL
La cicatrisation tendon/os au niveau de la coiffe des rotateurs reste un phénomène biologique difficile à maitriser. Jusqu'ici, la réparation de la coiffe des rotateurs s'est surtout attachée à améliorer la fixation des tendons rompus, soit par des artifices de suture, soit par des transpositions tendineuses, soit l'amélioration des nœuds du système de suture lors de l'arthroscopie
Pour lire la suite au format HTML Pour visionner ou enregistrer le fichier pdf

 16h55 PROTHÈSE TOTALE DE HANCHE (PTH) SUR MESURE. POUR QUEL PATIENT ET POUR QUELLE CHIRURGIE.
Ph. Merloz (Grenoble).
Introduction : Les PTH sur mesure sont apparues dans les années 90 lorsque les données TDM ont pu être utilisées dans les processus de conception et de fabrication assistés par ordinateur. Nous rapportons ici une expérience clinique courte portant sur dix hanches avec des grandes déformations de l’extrémité supérieure du fémur.
Pour lire la suite au format HTML Pour visionner ou enregistrer le fichier pdf

17h10 Résultat du changement de prothèse totale de genou pour infection en un temps systématique
B.Barbe, J.Y.Jenny, J.Gaudias, C.Boeri Hôpitaux Universitaires de Strasbourg
Le changement de prothèse en 2 temps est généralement considéré comme le traitement de choix d’une infection sur PTG, Il n’existe pas de preuve que le changement en un temps soit plus risqué.
Pour visionner ou enregistrer le fichier pdf

17h25 Résultats entre 1 et 9 ans de recul de 42 doubles ostéotomies assistées par ordinateur dans les gonarthroses sur genu varum majeur

M. Blaysat, D. Saragaglia
Clinique Universitaire de Chirurgie Orthopédique et de Traumatologie du Sport. CHU de Grenoble. Hôpital Sud, 38130, Échirolles-France.

 Pour visionner ou enregistrer le fichier pdf

17h40 L’arthroplastie totale du coude dans le traitement des fractures de la palette humérale chez le sujet âgé

Ducrot G., Ehlinger M., Adam Ph., Clavert Ph., Di Marco A., Brinkert D., Taglang G., Bonnomet F.
Service de Chirurgie Orthopédique et de Traumatologie CHU Hautepierre - Strasbourg

Pour visionner ou enregistrer le fichier pdf

haut de page

Copyright net-partenaires® © 2005. Tous droits réservés.