Semaine de Rhumatologie Aix Les Bains

Congrès national de rhumatologie

09 Anakinra dans les tendinopathies calcifiantes de la coiffe des rotateurs

Anakinra dans les tendinopathies calcifiantes de la coiffe des rotateurs  

Fabreguet I, Faucherre M, Varisco P-A, Aubry-Rozier B, So AK, Zufferey P. Service de Rhumatologie, CHUV, Lausanne, Suisse

Introduction

Dépôts calciques dans la tendinopathie calcifiante de la coiffe des rotateurs:

 souvent: cristaux hydroxyapatite

Cristaux peuvent déclencher une inflammation médiée par l’interleukine 1

Exemple : cristaux d’urates de sodium

Rôle possible des cristaux d’OHapatite

Effet des inhibiteurs de l’IL1 dans crise de goutte

Rôle de l’inhibition de l’IL1 dans la tendinopathie calcifiante de l’épaule?

Objectif

Evaluer l’effet de l’inhibiteur du récepteur de l’IL1 (anakinra) dans l’épaule aigue hyperalgique calcifiante

Méthodes

Etude pilote

5 patients avec épaule aigue hyperalgique calcifiante

Echec de 48h d’AINS

Méthodes

Evaluation clinique

EVA douleur à J0 J1 J3 J15 J42

Examen de l’épaule à  J0 J3 J15

Evaluation biologique

CRP et VS à J0 et J3

Imagerie

Rx à J0 J15

Echographie de l’épaule avec Doppler à J0 J3 J15

Methodes

Après évaluation à J0, 100mg d’anakinra sc , 3 jours consécutifs

Limites de l’étude

Etude ouverte

Faible nombre de patients

Suivi court des patients

Conclusion

Etude  suggère que l’administration d’un inhibiteur de l’IL1 peut réduire signes de tendinopathie calcifiante aigue de l’épaule

Inhibiteur de IL1: pourrait être utilisé chez patients intolérants ou avec contre indication aux AINS et corticoïdes

Etudes contrôlées nécessaires pour valider efficacité et tolérance

Copyright net-partenaires® © 2005. Tous droits réservés.