Semaine de Rhumatologie Aix Les Bains

Congrès national de rhumatologie

10 L’utilisation de l’ostéopathie par les patients consultant en rhumatologie

10 L’utilisation de l’ostéopathie par les patients consultant en rhumatologie

E. LEGRAND, B. BOUVARD, E. HOPPE, M. ROYER, M. AUDRAN

Service de Rhumatologie, CHU Angers et Faculté de Médecine, LUNAM, Angers.

 

L’ostéopathie est une technique de diagnostic et de soins pratiquée par des médecins (rhumatologues, généralistes, médecins physique et de réadaptation) ainsi que par des kinésithérapeutes et des ostéopathes. En France, la formation de médecin ostéopathe est reconnue par le conseil de l’Ordre depuis 1996. Depuis 2002, la loi Kouchner reconnaît le titre d'ostéopathe pour des non médecins ayant reçu une formation dans plus de 40 écoles "officielles" d’ostéopathie. L'ostéopathie est réglementée comme "thérapeutique préventive ou curative pour des dysfonctionnements mineurs à l'exclusion des pathologies organiques qui nécessitent une intervention thérapeutique, médicale, chirurgicale, médicamenteuse ou par agents physiques". Plusieurs techniques sont proposées : ostéopathie technique (manipulations), "fonctionnelle" (fonction d’un muscle, fascia), manipulations crâniennes…

 

Nous rapportons les résultats d'une étude clinique, descriptive et déclarative, prospective, transversale, monocentrique, réalisée chez 365 patients sur 3 semaines. Son but était d'analyser le recours à l'ostéopathie chez des patients souffrant de pathologies articulaires consultant dans le service de Rhumatologie du CHU d'Angers. Après obtention du consentement pour l’étude, les patients ont été interrogés en réponses "fermées " par quatre étudiants sur les modalités de l’ostéopathie pratiquée antérieurement (qualification de l’ostéopathe, type de séance, nombre…) et sur leur degré de satisfaction.

 

Nous avons observé au travers de cette étude que (a) le pourcentage de patients souffrant de pathologies ostéo-articulaires et qui consultent un praticien d’ostéopathie est élevé ; (b) les patients consultent principalement un professionnel non médecin ; (c) les antécédents médicaux et traitements ne sont pas toujours recueillis en début de consultation ; (d) les consultations auprès d’un ostéopathe sont en règle multiples ; (e) le prix d’une séance d’ostéopathie est supérieur à 50 € ; (f) les cadres et professions intellectuelles ont recours plus fréquemment à l’ostéopathie que les professions manuelles ; (g) plus de 50% des patients se déclarent satisfaits à court terme de l’ostéopathie.

 

Cette étude n’avait pas pour but une évaluation de l’ostéopathie en général ou des différentes techniques en particulier. Elle permet en revanche d’esquisser le profil des patients qui y ont recours, et de mieux définir les modalités mises en application.

Copyright net-partenaires® © 2005. Tous droits réservés.