Semaine de Rhumatologie Aix Les Bains

Congrès national de rhumatologie

goupille aix 2013 Optimisation de l utilisation des anti TNF dans les spondyloarthrites

goupille aix 2013 Optimisation de l utilisation des anti TNF dans les spondyloarthrites

P Goupille CHU de Tours

Conflit d’intérêt

< Orateur ou groupe d’experts

v ABBVIE

v AMGEN

v BMS

v MSD

v PFIZER

v ROCHE

v UCB

Plan

Œ Traiter plus tôt ?

 Traiter les SpA axiales non radiographiques ?

Ž Associer un immunosuppresseur ?

 Limiter le risque d’immunisation ?

 Espacement ou arrêt en cas de rémission ?

‘ Switch (rotation) ?

’ Monitoring pharmacologique ?

Œ Traiter plus tôt ou existe-t-il une fenêtre d’opportunité ?

Peut-on penser qu'il existe une fenêtre d'opportunité dans les SA ?

Meilleure réponse clinique ?

Meilleur taux de rémission ASAS ?

Résultat à S16

vEtude randomisée, en double aveugle, IFX+NPX vs PBO+NPX

vPatients naïfs d’anti-TNFα< 3 ans d’évolution de la maladie
SpA axiale avec IRM SI +

vEvaluation à 28 semaines des critères ASAS rémission « partielle »

 Traiter les SpA axiales non radiographiques ?

Libellés d’AMM des anti-TNF dans la SA

Adalimumab

Traitement de la spondylarthrite ankylosante sévère et active chez l’adulte ayant eu une réponse inadéquate au traitement conventionnel

Etanercept

Traitement de la spondylarthrite ankylosante sévère et active de l’adulte en cas de réponse inadéquate au traitement conventionnel

Golimumab

Traitement de la spondylarthrite ankylosante active, sévère chez les adultes qui n’ont pas répondu de manière adéquate à un traitement conventionnel

Infliximab

Traitement de la spondylarthrite ankylosante chez les patients ……. qui n’ont pas répondu de manière adéquate au traitement conventionnel

Recommandations ASAS 2010 pour l’indication des anti-TNF chez les spondyloarthrites axiales

Traitements des formes non radiographiques

Efficacité et Tolérance de l’adalimumab chez les patients avec spondyloarthrite axiale non radiographique
Résultats de l’étude phase 3

Critères ASAS pour les Spondyloarthrites axiales

ABILITY-1
Caractéristiques des patients à l’inclusion

ABILITY-1 
Inclusion des patients selon le statut IRM SI + ou HLA B27

ABILITY-1 - Critère principal
Réponse ASAS 40 à la semaine 12

ABILITY-1
Semaine 12 : réponses cliniques ASAS

ABILITY-1 – Réponse ASAS 40 
selon la durée des symptômes et le taux de CRP

Nouvelle Indication

Spondyloarthrite axiale sans signes radiographiques de spondylarthrite ankylosante

Humira est indiqué dans le traitement de la spondyloarthrite axiale sévère sans signes radiographiques de spondylarthrite ankylosante, mais avec des signes objectifs d’inflammation à l’IRM et/ou un taux élevé de CRP chez les adultes ayant eu une réponse inadéquate ou une intolérance aux anti-inflammatoires non stéroïdiens.


Sustained Efficacy of 
Adalimumab in Patients with Non-Radiographic Axial Spondyloarthritis with Positive MRI of the Sacroiliac Joints or Spine or Elevated C-Reactive Protein at Baseline

J Sieper1, D van der Heijde2, M Dougados3, F Van den Bosch4, P Goupille5, SS Rathmann6, AL Pangan6

 

1Charité Universitätsmedizin, Berlin, Germany; 2Leiden University Medical Center, Leiden, Netherlands; 3Hospital Cochin, Paris, France; 4Ghent University HospitalGhent, Belgium; 5CHRU de Tours, Hôpital Trousseau, Tours, France; 6AbbVie, North Chicago, United States

RAPID-axSpA Objectives

Primary Objective

Todemonstrate efficacy of CZP on the signs and symptoms of active axial SpA

Secondary Objectives

To assess the effects of CZP treatment on safety and tolerability

To demonstrate the effects of CZP on:

nHealth outcomes

nPartial remission

nSpinal mobility

nStructural damage and inflammation in imaging (MRI and x-ray)

RAPID-axSpA Trial Population – Recruited Using ASAS Criteria

RAPID-axSpA Baseline Demographics

ASAS Response atWeek 12

UCB data on file

Landewé et al. ACR 2012. Abstract 28889

ASAS20 Response Kinetics

ASAS20 Response atWeeks 12 and 24

UCB data on file

Landewé et al. ACR 2012. Abstract 28889

Ž Associer un immunosuppresseur ?


Monothérapie ou association à un immunosuppresseur ?

v Etude SPA 3

§ multicentrique, française

§ 247 patients

§ 123 : infliximab 5 mg/kg « à la demande »
avec (61) ou sans méthotrexate (62)

§ 1 an


Monothérapie ou association à un immunosuppresseur ?

v Etude SPA 3 : résultats à S 58

§ proportion de répondeurs ASAS 20

§ proportion de patients en rémission

§ auto-évaluation moyenne

§ nombre moyen de perfusions

Monothérapie ou association à un immunosuppresseur ?


Monothérapie ou association à un immunosuppresseur ?

 Limiter le risque d’immunisation ?

Immunogénicité des AC monoclonaux dans la SA
AC anti-produit et baisse de la réponse ASAS

35 SA sous Adalimumab.

Evaluation ASAS : inclusion et 6 mois

Influence de l’immunogénicité sur l’efficacité 
de l’infliximab dans le traitement des spondylarthrites

Etude rétrospective : recherche a posteriori d’ADA (Anti Drug Antibody),

traitement par IFX 5 mg/kg de 94 spondylarthropathies entre 1999 et 2010

Réponse au traitement selon l’ASDAS à M0, M6, M12 et après M48

Influence de l’immunogénicité sur l’efficacité 
de l’infliximab dans le traitement des spondylarthrites

11/94 (12%) - Réactions à la perfusion : 8/11 (73%) avaient des ADA.

ADA : 20/58 (34,5%) MTX- vs 4/36 (11,1%) MTX+.

Influence de l’immunogénicité sur l’efficacité 
de l’infliximab dans le traitement des spondylarthrites

Étude rétrospective (12/05 à 01/09), évaluant les taux de concentration d’IFX
et des ADA (Anti DrudAntibody) chez 108 patients (17 PR et 91 SPA).

2 groupes de patients : ADA+ (  1 détection positive durant le suivi) et ADA-.

Détection des ADA chez 21 patients (19%)

Temps médian avant détection : 3.7 (1.7–26.0) mois.

Influence de l’immunogénicité sur l’efficacité 
de l’infliximab dans le traitement des spondylarthrites

Taux médian de maintien thérapeutique des patients SpA : 16.0 (3.0-34.0) et 9.5 (3.0-39.0) mois pour les groupes ADAneg et ADApos, respectivement (p=0.20).

Dans les SpA, les patients traités avec du MTX en association ont un risque inférieur de développer des ADA que les patients sous IFX en monothérapie (0/14 [0%] vs. 25/77 [32%]; p=0.03).

PHRC-IR 2012

Effet de la COmbinaison de Methotrexate et d’Adalimumab sur la Réduction de l’Immunisation au cours de la Spondylarthrite ankylosante (COMARIS)

v Centres investigateurs :

ØCHRU Angers, Brest, Nantes, Poitiers, Rennes, Tours

ØCHR d’Orléans

ØCH : Blois, La Roche sur Yon, Le Mans, Saint Brieuc, Saint Nazaire

v 110 inclusions prévues (début : Janvier 2013)

 Espacement ou arrêt en cas de rémission ?

Faisabilité de la décroissance thérapeutique ?
Arrêt du biomédicament

v42 patients

vInfliximab 5 mg/kg/6 semaines pendant 3 ans puis stop

vSuivi régulier ensuite

vRechutes :

§24% à 3 mois

§90,5% à 9 mois

§Tous sauf 1 à 12 mois

vEfficacité récupérée à la reprise du traitement

Baraliakos Arthritis Res Ther 2005;7:R439-44.

Faisabilité de la décroissance thérapeutique ?
Diminution des posologies

vNavarro-Compan et al :

§16 malades, BASDAI < 4 et CRP normale

§ Après 17± 12 mois d’etanercept

§Réduction de doses d'etanercept (25 mg/semaine ou 50 mg/10j pour la plupart)

§Efficacité maintenue chez tous les patients après un suivi moyen de 26 mois

Navarro-Compan Clin Rheumatol 2011;30:993-6.

Faisabilité de la décroissance thérapeutique ?
Diminution des posologies

v Analyse rétrospective

v 189 SA critère NY ou ASAS

v Suivi de 43,4 (+/- 17,9) mois après introduction anti TNF

v Rémission : BASDAI < 20/100 et CRP Nle

v Rémission 65 patients (35%)

v Modification de posologie 49 fois

v Probabilité de maintenance après diminution posologie

§ 79% à 12 mois

§ 70,5% à 24 mois

§ 58,8 % à 36 mois

SPACING

‘ Switch (rotation) ?

Réponse clinique après switch d’anti-TNF dans les spondylarthrites. Données du registre DANBIO

Fc prédictifs réponse BASDAI 50

  après switch à 6 mois :

 CRP      OR=1,3 (p=0,042

↘ BASFI      OR=0,6 (p=0,001)

↘ EVA fatigue   OR=0,6 (p=0,008)

> 40% de bonne réponse à 6 mois en 2ème ligne, quelque soit la cause du switch.

Quelle conséquence de l’Immunisation sur la réponse à un second anti-TNF ?

33 patients avec switch pour 2ème anti-TNF après échec du premier.

ASDAS-CRP baseline et à 6 mois (réponse si delta-ASDAS >1.1)

Recherche d’ADA (Anti Drug Antibody) par ELISA.

Pas de différence caractéristique entre les groupes.

Réponse selon présence d’ADA
après 1er anti-TNF

’ Monitoring pharmacologique ?

Mon patient répond bien au traitement (contrôle optimal de l’activité de la maladie). Puis-je diminuer la posologie ?

 

Copyright net-partenaires® © 2005. Tous droits réservés.