Semaine de Rhumatologie Aix Les Bains

Congrès national de rhumatologie

Nécroses multiples par corticothérapie (une analyse de mille articulations parmi 125 patients)

P. Hernigou, N. Dupuy, J. Delambre, F. Roubineau

CHU Henri Mondor, Créteil.

Mille articulations (250 hanches, genoux, épaules et chevilles) ont été examinées rétrospectivement parmi 125 patients ayant présenté une ostéonécrose de la tête fémorale secondaire à une corticothérapie. Les nécroses ont été analysées, soit radiologiquement, soit par IRM. Les localisations multiples sont très fréquemment méconnues. Deux tiers des lésions vues en IRM étaient radiologiquement muettes. Certaines lésions, en particulier métaphysaires, n’apparaissent radiologiquement que 5 ans après la prise des corticoïdes. Les localisations peuvent être regroupées en deux territoires : les territoires épiphysaires convexes en contact avec le cartilage, et les territoires métaphyso-diaphysaires qui ne sont pas en contact avec la cavité médullaire diaphysaire. 84 patients (68 %) présentaient au moins une autre localisation (genoux 51 %, épaules 24 %, chevilles 20 %). Au genou, la localisation la plus fréquente est le condyle externe (49 %), puis la métaphyse fémorale inférieure (37 %), le condyle interne (30 %), la métaphyse tibiale (12 %), la rotule 5 %. La métaphyse tibiale inférieure est atteinte dans 15 % des patients, l’astragale chez 8 %, le calcanéum dans 5 %. La tête humérale était atteinte chez 24 % des patients. Indépendamment des hanches atteintes, 215 cas chez ces 125 patients, 530 autres sites de nécrose ont été retrouvées.

Le nombre des localisations et le volume total des nécroses est directement en rapport avec la dose de corticoïdes. Le volume d’une nécrose épiphysaire prise isolément est, en revanche, sans rapport avec la dose de corticoïdes. La hanche est habituellement la première manifestation, les autres localisations sont en retrait au moment du diagnostic de la nécrose de hanche, mais deviennent fréquemment symptomatiques avec le recul.

Copyright net-partenaires® © 2005. Tous droits réservés.