Semaine de Rhumatologie Aix Les Bains

Congrès national de rhumatologie

Les polyarthrites de l’adulte en Afrique

Les polyarthrites de l’adulte en Afrique : Hier, aujourd’hui et demain

  1. Ndiaye 1, L. Bialé 2, F. Banal 2, I. Imbert 2, S. Ndongo 3,D. Lechevalier 2

1 Service de Médecine Polyvalente, Hôpital Principal de Dakar, Hôpital d’Instruction des Armées, 1 avenue Nelson Mandela, BP 3006 Dakar, Sénégal.  2. Service de Rhumatologie, Hôpital d’Instruction des Armées Bégin, 69 avenue de Paris, 94160 Saint-Mandé, France. 3. Service de Médecine Interne, Clinique Médicale 1, CHU Aristide Le Dantec, Dakar, Sénégal

 

Les affections rhumatismales en Afrique sont souvent chroniques parfois aiguës mais surtout leur prise en charge reste aléatoire sur le plan thérapeutique. Malgré tout, dans la dernière décennie, l’intérêt porté à la rhumatologie observée en zone tropicale, spécialement dans la race noire, est croissant. De plus, il apparaît du plus grand intérêt, d’établir des comparaisons entre ce qui est observé dans la race noire et ce qui est connu dans d’autres races :ainsi, peut-on préciser la place des facteurs génétiques dans la physiopathologie souvent plurifactorielle de ces affections. Dans le contexte d’un continent encore en développement, la pathologie infectieuse est encore fréquente en Afrique subsaharienne. Dans ce travail, les auteurs passent en revue les polyarthrites de l’adulte en Afrique à travers le temps d’hier à aujourd’hui avant de présenter les particularités liées aux thérapeutiques et à leur applicabilité en Afrique.  Sur le plan contextuel, l’Afrique est une terre d’ambivalence d’une chose et de son contraire : unicité et diversité ; mélange et séparation entre autres. En effet, l’Afrique repose sur une plaque tectonique, c’est aussi et surtout un continent. L’Afrique est aussi une terre de diversités représentées principalement par des climats contrastés (méditerranéen, aride, tropical sec, tropical humide et équatorial), des populations très inégalement réparties à dominante jeune, une très grande diversité génétique et ethnoculturelle avec plus de 2000 groupes ethniques. 

 

L’environnement est aussi caractérisé par une urbanisation très anarchique avec des disparités énormes : 80% des populations sont encore rurales. Les études consacrées aux affections rhumatismales en Afrique Noire ont permis d’établir que le continent n’en n’est pas épargné. Lorsque l’on évoque les particularités de la rhumatologie dans la race noire, il apparaît que certaines affections dont le caractère génétique est clairement établi, ont une fréquence très différente chez le caucasien. Les autres particularités majeures de la rhumatologie en Afrique sont représentées par les complications ostéoarticulaires des hémoglobinopathies, spécialement de la drépanocytose, déterminée génétiquement et propre à la race noire et la fluorose osseuse hydro tellurique encore fréquente en Afrique de l’ouest. 

L’Afrique est un vaste continent aux contrastes environnementaux, sociaux, culturels et génétiques. Les polyarthrites de l’adulte en Afrique sont polymorphes, d’étiologies diverses. Elles sont fréquentes, souvent diagnostiquées avec retard et à des stades évolués. Aujourd’hui, les rhumatismes parasitaires ont quasi disparu. La prévalence des rhumatismes liés au VIH est devenue plus importante. Enfin, une autre préoccupation actuelle ou à venir est représentée par l’émergence des rhumatismes métaboliques dans un contexte de changement de mode avec une urbanisation anarchique, une sédentarité, la « montée en puissance » du Syndrome. Au même moment, les thérapeutiques sont toujours limitées et concurrencées par la contrefaçon et le non-respect des règles de conservation des médicaments. 

 

Copyright net-partenaires® © 2005. Tous droits réservés.