Semaine de Rhumatologie Aix Les Bains

Congrès national de rhumatologie

Profils d’évolution à 3 ans de la douleur, de l’invalidité et de la qualité de vie dans la coxarthrose.

Profils d’évolution à 3 ans de la douleur, de l’invalidité et de la qualité de vie

dans la coxarthrose.

Description et recherche de facteurs pronostiques cliniques, radiologiques et par analyse du mouvement

L. Benguella, A. Arbault, A. Bohm, C. Piroth, JF. Maillefert, P. Ornetti

Service de Rhumatologie, CHU, Dijon

 Introduction  

La diminution des capacités fonctionnelles dans la coxarthrose est difficile à pronostiquer au début de la maladie, ce qui conditionne la surveillance médicale.  Dans cette cohorte de patients avec coxarthrose, les trajectoires d’évolution algo-fonctionnelle sur 3 ans ont été définies. Par la suite, les facteurs pronostiques cliniques et d’analyse quantifiée de la marche (AQM) ont été recherchés afin de déterminer leur impact potentiel sur le déclin fonctionnel à moyen terme. 

 Méthode  

Etude monocentrique, prospective chez des patients présentant une coxarthrose unilatérale, symptomatique, sans indication initiale à la chirurgie, avec bilan clinique et AQM à l’inclusion. Un suivi clinique tous les 6 mois (auto-questionnaire HOOS, avec 5 sous-domaines) a été réalisé pendant 3 ans. La technique statistique LGCA (latent growth curve analysis) a permis de déterminer des trajectoires d’évolution du HOOS. Une régression logistique multivariée a ensuite été réalisée pour rechercher les paramètres associés à ces profils d’évolution puis les aires sous la courbe (analyse ROC) des paramètres les plus discriminants du HOOS ont été calculées.

 Résultats  

124 patients ont été inclus dont 49% ont bénéficié d’une pose de PTH.  Deux trajectoires ont été identifiées pour chaque domaine du HOOS (progresseurs rapides vs progresseurs lents). Les facteurs associés en multivarié sont : la vitesse de marche (OR=0.61 [0.45, 0.83] et le stade radiologique (OR=3.41 [1.23, 9.44]) pour le HOOS symptômes et raideur ; La vitesse de marche (OR=0.72 [0.53, 0.97]) et le HOOS douleur à l’inclusion (OR=1.07 [1.03, 1.11]) pour le HOOS douleur ; Le HOOS activités de la vie quotidienne à l’inclusion (OR=1.13 [1.07, 1.18]) pour le HOOS AVQ.  L’extension maximale de hanche à la marche (OR=0.78 [0.69, 0.89] pour le HOOS sports et loisirs et le stade radiologique (OR=6.19 [2.02 , 18.97]) et l’extension maximale de hanche à la marche (OR=0.84 [0.73, 0.95]) pour le HOOS qualité de vie. Les deux paramètres AQM les plus discriminants pour prédire l’évolution du HOOS à 3 ans étaient la vitesse de marche (AUC=0,75 pour le HOOS symptômes et raideur) et l’extension de hanche (AUC=0,81 pour le HOOS sports et loisirs), avec des résultats similaires aux scores du HOOS à l’inclusion.

 Conclusion  

Notre étude démontre pour la première fois la validité prédictive sur le déclin fonctionnel de deux critères AQM (vitesse de marche et extension maximale de la hanche), paramètres plus objectifs que les questionnaires validés comme le HOOS. Ces deux paramètres AQM faciles à comprendre pour le clinicien semblent avoir un intérêt pronostique dans le suivi de la coxarthrose, surtout s’ils arrivent à démontrer à l’avenir leur capacité à prédire la pose de prothèse.

 

Copyright net-partenaires® © 2005. Tous droits réservés.