Semaine de Rhumatologie Aix Les Bains

Congrès national de rhumatologie

Lombalgie et arthrose, existe-t-il vraiment un lien ? Intérêt pour la rééducation

Lombalgie et arthrose, existe-t-il vraiment un lien ? Intérêt pour la rééducation

 

A. Cerioli(1) X. Dufour (1) I. Morreale (1) - L. Rousseau (2)

(1) Masseur-kinésithérapeute et ostéopathe, (2) - Masseur-kinésithérapeute et thérapeute manuelle,Institut de Thérapie Manuelle de Paris

 

Au sujet des dernières données anatomiques notant une absence d’innervation nociceptive du cartilage articulaire et des études biomécaniques du rachis lombaire en extension, il convient de remettre en question certaines idées reçues devenues un « leitmotiv » trop facilement avancé pour justifier certains de nos échecs. L’arthrose n’est pas une « sentence » d’algies, du moins tant que l’os sous-chondral ou la synoviale ne sont pas impactés. La perte de liberté articulaire qu’elle peut engendrer nous donne une place privilégiée, à nous masseurs-kinésithérapeutes, pour proposer des solutions de traitement tant qu’un phénomène inflammatoire ne s’ajoute pas aux signes cliniques.

De nombreuses étiologies, autres que l’arthrose, peuvent être à l’origine d’une lombalgie et sa chronicité nous interrogera sur l’origine centrale potentielle de la douleur ressentie. On ne peut plus dire à ce jour qu’un processus arthrosique découvert à la lecture de résultats radiologiques soit l’explication systématique de la douleur retrouvée chez nos patients. Ainsi, il s’agira d’affiner au mieux le bilan diagnostic pour cibler l’étiologie et y adapter une stratégie thérapeutique, ne se laissant influencer par les examens complémentaires qu’en cas de corrélation radio-clinique.

 

Copyright net-partenaires® © 2005. Tous droits réservés.