Semaine de Rhumatologie Aix Les Bains

Congrès national de rhumatologie

Association de myélome multiple et spondyloarthrite chez un sujet jeune

Association de myélome multiple et spondyloarthrite chez un sujet jeune

A. Achour, H. Djoudi

Service de Rhumatologie, Douera, Alger, Algérie

 

Introduction

Le myélome multiple ou Maladie de Kahler est une hémopathie maligne fréquente puisqu’elle représente 1% à 2% de l’ensemble des cancers, de pronostic fâcheux. L’âge médian au moment du diagnostic est d’environ 70 ans. Son association avec la spondyloarthrite est très rare. Nous rapportons l’observation d’un jeune homme suivi pour une spondyloarthrite, naïf de biothérapie, chez qui un myélome d’isotype igA à chaîne légère lambda a été diagnostiqué à l’âge de 43 ans.

Observation

Monsieur B.D, âgé de 43, nous a été adressé pour une spondyloarthrite évoluant depuis une dizaine d’année, ne répondant plus aux AINS, qui s’est compliquée d’une coxite bilatérale. L’examen clinique retrouve un patient en état général moyen avec une paleur cutanéo-muqueuse, la marche est impossible sans tuteur externe, les hanches sont limitées, la palpation des épineuses est douloureuse, les aires ganglionnaires sont libres. Le reste de l’examen somatique est sans anomalies.

La biologie retrouve une vitesse de sédimentation à 137 mm la 1ère heure, une CRP à 117 mg/L, et une anémie microcytaire hypochrome à 7g/dl d’hémoglobine dont l’exploration retrouve à l’electrophorèse des protéines un pic monoclonal à base étroite sur la fraction béta, complété d’une biopsie de moelle osseuse qui retrouve 17% de plasmocyte dystrophique et l’immunofixation revient en faveur d’une une gammapathie monoclonale de type IgA à chaine légère lambda. Par ailleurs, il n’y a pas d’insuffisance rénale ni d’hypercalcémie. Les radiographies standard du bassin, crâne et os long retrouvent une déminéralisation diffuse à l’emporte-pièce. La TDM du bassin retrouve une sacro-iliite bilatérale stade 3 à droite et 4 à gauche, une coxite bilatérale évoluée et une entésopathie péri trochantérienne bilatérale. Celle

du rachis lombaire retrouve en plus des lésions ostéolytiques de multiples ponts osseux. A la colonoscopie, aspect évocateur d’une maladie de crohn iléo-coecale avec sténose iléale distale. L’anapath confirme le diagnostic de maladie de crohn.

Discussion

Le malade est classée en stade III de Durie et Salmon et ISS 2. Le patient est en cours de chimiothérapie par Velcade Thalidomide Dexamethasone (VTD). L’association entre le myélome multiple est la spondyloarthrite n’a pas été bien étudiée. Il y a peu de cas rapportés dans la littérature.

Conclusion

Cette association doit être étudiée d’avantage vu le taux de mortalité du myélome, afin de déterminer les patients à risque et faire le diagnostic à des stades précoces et donc améliorer la survie.

Références

-        Ankylosing spondylitis complicated with multiple myeloma: a case report. Ma L, Sun G, Niu Y, Fang M. Chinese Journal of Hematology, 2015 Jan ;36 (1):43.

-        Myélome multiple 2014. Elsevier Masson SAS

 

Copyright net-partenaires® © 2005. Tous droits réservés.